Programme La FNAIR L'aventure du rein en France Lexique Professionnels de la santé Salle de presse Contact
   
 

L’insuffisance rénale chronique

Qu'est-ce que l'insuffisance rénale chronique ?

C'est la conséquence de l’évolution des maladies rénales.
Lorsque les deux reins ne fonctionnent plus correctement, notre organisme est petit à petit empoisonné par les déchets qui ne sont plus éliminés.
L'insuffisance rénale est dite chronique lorsque cette perte de fonction est progressive, et que les lésions présentes dans les reins ont un caractère irréversible.
Dans bien des cas, elle progresse graduellement, sur un grand nombre d’années.

Les personnes touchées peuvent rester en bonne santé apparente avec des reins fonctionnant à seulement 10 à 20 % de leur capacité normale. Ce n’est qu’à un stade très avancé que l’insuffisance rénale provoque certains symptômes.

Les conséquences sur l’organisme du mauvais fonctionnement des reins :

  • Les déchets toxiques commencent à s’accumuler dans le sang. Une sensation de mal être apparaît, ainsi que des nausées, vomissements, perte de l’appétit, troubles du sommeil.
  • L’acidose métabolique s’installe : les reins ne parviennent plus à éliminer les acides issus de la digestion des aliments, qui s’accumulent dans l’organisme.
  • La moelle osseuse ne produit plus assez de globules rouges, nécessaires au transport de l’oxygène dans le sang, car elle n’est plus stimulée par l’érythropoïétine (EPO) qui n’est plus fabriquée par le rein. Une anémie s’installe et provoque une fatigue importante et persistante, ainsi qu’un essoufflement, liés au manque d’oxygène. L’anémie, si elle n’est pas traitée, peut entraîner des dommages cardiaques.
  • Le mécanisme de régulation du calcium et du phosphore est déréglé et l’organisme fabrique une hormone (parathormone) qui va chercher le calcium dans les os pour en augmenter le taux dans le sang. Avec le temps, ces troubles « phosphocalciques » endommagent les os qui deviennent fragiles.
  • Les reins produisent moins d’urine. L’élimination insuffisante de liquide peut entraîner un gonflement des mains et des chevilles (oedèmes) et peut aller, à un stade très avancé, ou chez un malade atteint d’une maladie cardiaque, jusqu’à l’œdème aigu du poumon.
  • Au stade de l’insuffisance rénale préterminale, le potassium provenant de l’alimentation n’est plus éliminé correctement entrainant un excès de potassium dans l’organisme qui peut provoquer des crampes, des troubles du rythme cardiaque (arythmie) pouvant aller jusqu’à l’arrêt du cœur...

Symptômes associés

Les personnes dont les reins ne fonctionnent plus suffisamment peuvent ressentir les symptômes suivants : besoin fréquent d'uriner, notamment la nuit, mauvais goût dans la bouche, perte d'appétit, nausées, essoufflement, démangeaisons persistantes, crampes nocturnes, gonflement des paupières et / ou des chevilles,...


Retrouvez d'autres informations sur
www.fnair.asso.fr

La dialyse c'est la galère !
Je ne sais pas si c'est plus facile pour quelqu'un de connaître sa maladie à l'avance, de façon à se préparer à ses conséquences. La mienne a été diagnostiquée à un stade très avancé.

Lire la suite...