Programme La FNAIR L'aventure du rein en France Lexique Professionnels de la santé Salle de presse Contact
   
 

La greffe

L’espoir de la greffe...

La transplantation rénale est aujourd’hui reconnue comme étant le meilleur traitement de l’insuffisance rénale terminale. Elle est aussi celui qui offre aux malades la meilleure qualité de vie et la plus longue espérance de vie.

La vie suspendue à une machine… jusqu’à la greffe !

En effet, seule une transplantation rénale réussie permet à ceux qui peuvent en bénéficier de retrouver une vie presque normale. Mais la pénurie d’organes en France est telle que les patients doivent souvent attendre de longues années en dialyse, alors que leur santé se dégrade, avant de pouvoir bénéficier d’une greffe.

« Après ma greffe et une hospitalisation de neuf jours,
j’ai pu recommencer à vivre. Et depuis, je vis, je vis, je vis. »

Sur les 6 707 malades en attente d’une greffe en France au 31 décembre 2004, 5 593 attendaient une greffe de rein. Seulement 2 421 greffes rénales ont été réalisées en 2004. Parmi ces transplantations, 164 ont pu être faites grâce au don d’un rein d’une personne vivante et en bonne santé.

Depuis la révision de la loi de bioéthique en 2004, les donneurs peuvent être les parents, les enfants, les frères et sœurs, le conjoint du père ou de la mère, les grands parents, les oncles et tantes, les cousins et cousines, ainsi que toute personne pouvant faire la preuve d’au moins deux ans de vie commune avec le receveur.

La greffe représente pour les malades une véritable renaissance. La transplantation rénale est aujourd’hui une thérapeutique qui a fait ses preuves, et ses résultats sont en constante amélioration.

Néanmoins, il faut bien avoir conscience que tous les malades ne peuvent pas être inscrits sur une liste d’attente de greffe du fait des pathologies associées à leur insuffisance rénale ou de leur âge ; le tiers seulement des malades dialysés est inscrit sur les listes d’attente de greffe rénale.

Toutes les informations sur le don d’organe sur : http://www.agence-biomedecine.fr

Retrouvez d'autres informations sur
www.fnair.asso.fr
Un jour, je me sens fatigué, les jours suivants encore plus, alors je consulte mon médecin, puis je suis dirigé vers un néphrologue. Après des examens et des analyses, le diagnostic m'apprend que mes reins sont malades, qu'il n'y a pas de traitement possible, et qu'il me faudra, d'ici deux ans, envisager la dialyse ou peut être une transplantation rénale ! Ma vie bascule.